théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

main

MASCARADES


21 mar > 26 mar

Avec Betty Tchomanga

danse

Dans ce solo aussi hypnotique qu'envoûtant, la chorégraphe et danseuse Betty Tchomanga se saisit d'une divinité vaudoue africaine. Elle est Mami Wata, esprit de l’eau, mi-femme, mi-poisson, une sirène à la fois attirante et inquiétante qui se tient devant nous, comme échouée.
Commence alors, timidement d'abord, puis à un rythme de plus en plus effréné, une danse faite de sauts, de sursauts, de soubresauts, comme la résurgence de multiples présences, de gestes enfouis par la colonisation. Peu à peu, le spectacle se métamorphose et devient un jeu de séduction-répulsion avec les spectateurices, lorsque la danseuse descend de son rocher pour venir à leur rencontre.
Animée de pulsions organiques, frénétiques et répétitives, sa danse engagée et physique faite de bonds verticaux, évoque tout à la fois le désir et l'animalité. Sur des grognements mystiques, bientôt masqués par des rythmes à mi-chemin entre tambours et musique électro, la danse devient exutoire, pour dévoiler, tout en les gardant énigmatiques et obscures, les différentes facettes de Mami Wata, déesse ambivalente, sensuelle autant que monstrueuse.
Maxime Bodin

RÉSERVER EN LIGNE

Samedi 23 mars à 19h30
Débat : Comment (re)construire nos mémoires collectives ?
En écho à Mascarades de Betty Tchomanga, Portraits de famille - les oublié·es de la Révolution française d’Hortense Belhôte et Koulounisation de Salim Djaferi.
Entrée libre, réservations ouvertes un mois avant auprès de l’accueil du théâtre :
01 43 57 42 14 ou accueil@theatre-bastille.com

Réalisation +


Conception et interprétation Betty Tchomanga Création lumières Eduardo Abdala Création sonore Stéphane Monteiro Regard extérieur Emma Tricard et Dalila Khatir Consultante travail vocal Dalila Khatir Régie son Stéphane Monteiro Régie lumières Eduardo Abdala Remerciements Marlene Monteiro Freitas, Gaël Sesboüé et Vincent Blouch

 

Soutien Fonds de dotation du Quartz - Scène nationale de Brest Partenaires Le Pacifique - Centre de développement chorégraphique national Grenoble - Auvergne Rhône-Alpes, Atelier de Paris CDCN, La Gare - Fabrique des arts en mouvement - Le Relecq-Kerhuon, Festival La Becquée - Un soir à l’ouest et le Cabaret Vauban L’association Lola Gatt est soutenue par la Ville de Brest, le Département du Finistère, la Région Bretagne et la DRAC Bretagne - Ministère de la Culture dans le cadre du conventionnement Direction de production et et administration : Aoza - Marion Cachan & Roxane Torche