théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

TRANS (MÉS ENLLÀ)


Didier Ruiz poursuit sa recherche artistique et politique d'un théâtre de l'humanité. Après Dale Recuerdos accueilli en 2014 au Théâtre de la Bastille, il continue de mettre en scène la parole d' « innocents », comme il nomme les non-professionnels avec lesquels il travaille.
 

TRANS réunit sept personnes espagnoles ne se reconnaissant pas dans leur sexe de naissance ou dans leur identité attribuée. Leurs voix, leurs corps, leurs expériences témoignent de leurs places dissidentes dans une société binaire opposant les femmes aux hommes. Ils interrogent ainsi la norme, l'enfermement, la liberté... et notre capacité d'ouverture. Dans la vérité d'un temps présent et d'un espace partagé entre participants et spectateurs, TRANS démultiplie la question du regard : de la scène à la salle et inversement, chacun pourra aussi bien s'étonner de l'autre que de lui même.
Et si on se regardait un peu plus dans les yeux ?
Elsa Kedadouche

Réalisation +

Mise en scène Didier Ruiz Collaboration artistique Tomeo Vergés Assistante à la mise en scène Mónica Bofill Scénographie Emmanuelle Debeusscher Costumes Marie Negretti Création lumières Maurice Fouilhé Musique Adrien Cordier Images Lu Aschehoug, Garance Bigo, Clothilde Evide, Aurore Fénié, Arthur Gaillon, Anne Hirsch, Yu-Heng Lin et Julia Nuccio Vidéo Zita Cochet Participation à la distribution Àngels Nogué i Solà Traduction et surtitrage Julien Couturier/PANTHEA

Production déléguée La compagnie des Hommes Coproduction Teatre Lliure Barcelone, Châteauvallon scène nationale, Le Channel scène nationale de Calais, Arpajon–La Norville–Saint-Germain-lès-Arpajon, Fontenay-en-Scènes/Fontenay-sous-Bois, Festival d’Avignon, Le Grand T théâtre de Loire-Atlantique, Théâtre de Chevilly-Larue, Scène nationale de l’Essonne, Agora - Desnos, La Filature scène nationale de Mulhouse, with a support for multilingual diversity by Theatre de Choisy-le-Roi/Scène Conventionnée pour la diversité linguistique, in co-operation with PANTHEA. Avec le soutien du Département du Val de Marne, de l’Institut français et de la Fondation Un monde par tous, sous l’égide de la Fondation de France. La compagnie des Hommes est conventionnée par le Ministère de la Culture – Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France et par la Région Ile-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle. Elle est subventionnée par la DRAC Ile-de-France et le Département de l’Essonne pour sa résidence à Arpajon, La Norville et Saint-Germain-lès-Arpajon.