théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

HARD TO BE SOFT – A BELFAST PRAYER


08 > 12 AVRIL

Avec Oona Doherty, Bryan Quinn et John Scott (distribution en cours)

danse

Pour la deuxième année consécutive, le Théâtre de la Bastille s’associe à l’Atelier de Paris / Centre de développement chorégraphique national pour accueillir quatre chorégraphes qui explorent les rapports qu’entretiennent les corps avec les traditions et les territoires dans lesquels ils s’inscrivent.

Avec l'Atelier de Paris / CDCN.

 

Oona Doherty, nouvelle venue sur la scène de la danse, a frappé fort dès ses premières créations. Avec Hard To Be Soft - A Belfast Prayer, elle consacre une quadrilogie à la ville où elle a grandi.
Les tableaux, très différents, puisent dans la réalité sociale et intime des Irlandais du Nord, convoquant aussi bien des fragments documentaires bruts – bruits de rues, cris, bagarres, dialogues de bar – qu'une gestuelle s'inspirant notamment du hip-hop mais aussi de la musique sacrée. Très expressifs et puissants, ces tableaux mettent en lumière les stéréotypes de classe et de genre, et les font apparaître à la fois dans leur arrogance et leur fragilité.
Oona Doherty livre ainsi une pièce politique, poétique, spirituelle qui, tout en explorant les zones de vulnérabilité, possède une force de vie, une intensité et un sens de l'image rares.
Laure Dautzenberg

Réalisation +

Conception et chorégraphie Oona Doherty Création sonore et musique David Holmes Décor et création lumières Ciaran Bagnall Assistante création lumières Sarah Gordon Construction décor Peter Lorimer Photographie et film Luca Truffarelli Projections Jack Phelan

Production Prime Cut Productions, Festival International des Arts de Belfast, Festival de Danse de Dublin et Abbey Theatre Avec le soutien de La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne Le spectacle est lauréat du prix d'excellence décerné aux artistes solistes par le Arts Council of Northen Ireland et à ce titre bénéficie de son soutien et de celui du British Council.