théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

Leçons de désobéissance.


18 > 25 MAI
Réserver en ligne
conférence - débat

Le propos des Leçons de désobéissance, c'est d'aider à lutter contre la toxicité de la pensée unique et du goût moyen. Faites passer l'antidote…Ce qui semble, par les temps qui courent, d'une nécessité ardente.

Bernard Guerrien (économiste), grand spécialiste de l’analyse de la théorie néoclassique, nous propose une lecture de la catastrophe en cours.
Il s’agit en priorité de comprendre les raisons de la crise. Erreurs accumulées d’humains faillibles, ou logique même d’un système ? Emballement dû à une absence trop criante de réglementation, ou contradictions intrinsèques ? Mais s’il s’avère que cette crise est liée à la nature du capitalisme, comment en sortir demain, comment n’y pas retomber après-demain ? Y a-t-il d’autres modèles, et sont-ils envisageables dans le monde actuel ?

« Dans le cinéma actuel, il y a trop de lumière. Il est temps de revenir aux ombres ». Raul Ruiz (cinéaste)entend nous rappeler pourquoi les films qui nous sont nécessaires sont ceux qu’on ne peut résumer. Ils sont des déclencheurs de rêves, des brouilleurs d’évidences, des fragments visibles de l’invisible. Il n’est pas sans intérêt de revenir sur l’histoire du cinéma. D’examiner sur quelle définition, l’opposition entre « l’œuvre d’art » et le « divertissement ». s’est fondée ? Que signifie l’évolution du montage ? Est-on voué à ne plus apprécier que ce que l’on reconnaît ?