théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

olga4.jpg

On cheRchE uNe dAnse.


08 > 14 DEC
Réserver en ligne

Le travail d'Olga Mesa nous embarque dans des aventures artistiques toujours insolites. (Plein tarif 17 euros, demi tarif 12 euros 50).

Le Théâtre de la Bastille et le Théâtre de la Ville présentent.

On cheRchE uNe dAnse
direction et création d'Olga Mesa

Centré sur une thématique mettant en jeu la relation intime qui unit l'interprète au spectateur, le travail d'Olga Mesa nous embarque dans des aventures artistiques toujours insolites. Personnalité captivante et véritable "performeuse", elle construit sous nos yeux une conversation subtile faite de mots, de sons, d'actions et de silences.

Direction et conception Olga Mesa. Création et interprétation Olga Mesa, Daniel Miracle, Nilo Gallego. Espace audiovisuel Daniel Miracle. Espace sonore Nilo Gallego. Espace lumière Olga Mesa et Daniel Miracle. Espace scénographique Olga Mesa, Daniel Miracle et Nilo Gallego. Textes pour (ne pas) être écoutés Olga Mesa, Daniel Miracle, Nilo Gallego avec la collaboration des participants de l'atelier.

Production Cia Olga Mesa. Coproduction Parc de La Villette dans le cadre des Résidences d'Artistes 2004, Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort, Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne dans le cadre de la mission Accueil-studio, Danse Bassin Méditerranée 2004 subventionné par la Commission Européenne dans le cadre du programme Culture 2000, Consejeria de las Artes - Comunidad de Madrid. Avec le soutien du Théâtre de la Ville, du Théâtre de la Bastille, du Théâtre Pôle Sud à Strasbourg et du Centre national de la Danse.


REVUE DE PRESSE

      • 30 nov. 2004

        Eléments biographiques sur Olga Mesa. /

      • 23 mars 2005

        Chauffeuse de salle à la Bastille. /

      • 29 nov. 2004

        Monica Valenciano à propos d'Olga Mesa. /

      • 30 nov. 2004

        Texte pour ne pas être écouté. /

      • 30 nov. 2004

        A propos de "On cherche une danse" par olga Mesa. /

      • 30 nov. 2004

        Texte de Daniel Miracle. /