théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

dis1.jpg

Les Disparates solo bicéphale


17 > 28 MAI
Réserver en ligne

Joyeuse et nostalgique, cette chorégraphie pour un danseur et une sculture évoque des "états de danse" éclatés.

En 1994, lors du Festival Nouvelles Scènes à Dijon, était créé Les Disparates, deuxième pièce du duo composé de Boris Charmatz et Dimitri Chamblas. Joyeuse et nostalgique, cette chorégraphie pour un danseur et une sculpture de Toni Grand évoque des “états de danse” éclatés : sont proposés sans transition des désirs d'interprète antagonistes, des desseins corporels... tiraillés.

En 1999, devant la caméra de César Vayssié, Les Disparates ne devient pas une «vidéo-danse», un film de danse ou une comédie musicale, mais un court-métrage, empirique et intuitif.

Mai 2004 : Dix ans après la création des Disparates, Boris Charmatz et Dimitri Chamblas présentent dans une même soirée ce «solo bicéphale» associé à l'adaptation cinématographique de César Vayssié.

Interprétation Boris Charmatz. Sculpture Toni Grand. Lumière Yves Godin. Costumes Dominique Fabrègue. Coproduction Nouvelles Scènes/Dijon. Réalisation Théâtre de la Bastille.
Les Disparates, film réalisé par César Vayssié d'après une chorégraphie originale de Dimitri Chamblas et Boris Charmatz. Interprète Boris Charmatz. Directeur de la photographie Madjid Hakimi. Ingénieur du son Pierre André. Directeurs de production Angèle Le Grand et Aïssa Liateni. Production Motrices, Téléma, association Edna, Dieppe/Scène nationale. L'association Edna est subventionnée au titre de l'aide aux compagnies chorégraphiques conventionnées par la DRAC Ile-de-France/Ministère de la Culture et de la Communication. Remerciements au cinéma l'Archipel.