théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

homo.jpg

L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer de Copi


15 > 23 JANV
Réserver en ligne

« Il y a deux exils : l' intérieur et l'extérieur. Le troisième, c'est la mort. » Copi.

Il s'agit peut-être d'une affaire de pureté. Une triviale pureté, une pureté dissimulée avec soin sous la trivialité, l'obscène, la farce, boulevardière ou pas, l'autodérision irrépressible. Il s'agit de la pureté des amours intenses. Définition de pureté : ce qui a de la difficulté à s'exprimer. Ces êtres sauvages s'aiment avec douceur, sans le souci que ça rapporte, si souvent admis dans les amours normales. Ces barbares hors normes sont très gratuits, leurs amours sont sans rendements attendus, sans intérêts capitalisables, sans futurs. Derrière les falbalas des travestissements, les mots grimaçants, les corps grimaçants, les mœurs grimaçantes, les chiottes et autres culs fourrés, derrière l'effroi de la langue coupée, des accouchements impossibles et sanglants, masqué par tout cela, ne pouvant apparaître que surchargé de tout cela, l'amour, blanc comme un linge, immaculé et doux comme la neige, froid comme elle.

Jean-Michel Rabeux

avec Claude Degliame, Michel Fau, Céline Milliat-Baumgartner, Maïté Nahyr, Pierre-Marix Naeyaert. Scénographie, costumes et maquillages Pierre-André Weitz. Lumière et régie générale Denis Arlot. Assistante à la mise en scène Sophie Rousseau. Administration de production Clara Rousseau (Minijy), assistée de Laurent Carmé et Sylvain Rahon. Production La Compagnie. Réalisation Théâtre de la Bastille.