théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

LE SILENCE ET LA PEUR

David Geselson aime raconter des histoires… La sienne, avec En-route Kaddish présenté en 2015 au Théâtre de la Bastille, celle d’autres qui lui ressemblent un peu, comme dans Doreen, et cette fois celle de Nina Simone, de l’autre côté de l’océan. Comment représenter cette femme noire américaine, à la vie tragique et grandiose, héritière de quatre siècles d’histoire coloniale ? Comment écrire ce qui nous est commun, d’elle à chacun d’entre nous ?

Pour répondre à ces questions, David Geselson a traversé l’Atlantique et composé une équipe afro-américaine et française. Avec ses cinq interprètes il a partagé sa recherche, mêlée de biographies et de documents historiques sur la vie de Nina Simone. Il a aussi confronté leurs points de vue sur l’Histoire et la lutte des droits civiques en Amérique. En commun, ils font apparaître les fantômes des blessures et les silences transmis depuis la conquête meurtrière du « Nouveau Continent » à travers la figure de la chanteuse icônique. Descendante d’une Amérindienne et d’un esclave africain, Nina Simone incarne avec puissance la question de l’héritage, chère à David Geselson. « Une cicatrice qui ne guérit pas » dira la femme blessée.
Sur scène, l’altérité se dit en anglais, en français ou encore en ngambay. Et ce principe de fluidité, propre à l’écriture du metteur en scène, permet de s’affranchir de la chronologie tandis que s’entrecroisent ou fusionnent librement fiction et documentaire. Pour la comédienne Dee Beasnael, il s’agit moins d’incarner Nina Simone que de nous raconter son histoire. Des pans de vie qui glissent, comme ce décor mouvant, d’un bar à une loge, d’un intérieur modeste à un joli salon. Nous rencontrons le père, le mari, la professeure de piano… et Eunice Waymon de son vrai nom apparaît. Et lorsque son interprète nous fait sentir sa colère et soudain parle en son nom propre, Nina Simone disparaît pour laisser place aux émotions de chacun.
Être loin, être proche… Le Silence et la peur nous offre la possibilité du déplacement. Pour réfléchir notre Histoire tout en sentant la peur d’être détruits.
Elsa Kedadouche

RÉSERVER EN LIGNE

Réalisation +


Texte et mise en scène David Geselson Spectacle en français et en anglais, surtitré en français Avec Dee Beasnael, Jared McNeill, Kim Sullivan, Laure Mathis et Marina Keltchewsky (en alternance), Samuel Achache et Elios Noël (en alternance) Assistants à la mise en scène Shady Nafar (création), Julien Fisera (tournée) Scénographie Lisa Navarro Assistante scénographie Margaux Nessi Lumières Jérémie Papin (création) Assistante lumières Marine Le Vey (création) Rosemonde Arrambourg (tournée) Vidéo Jérémie Scheidler (création) Assistante vidéo Marina Masquelier (création), Régie vidéo Julien Reis (tournée) Son Loïc Le Roux (création), Adrien Wernert (tournée) Costumes Benjamin Moreau Réalisation costumes Sophie Manac’h Régie générale Sylvain Tardy Traduction Nicholas Elliott et Jennifer Gay Construction décors Atelier décor du ThéâtredelaCité Centre dramatique national Toulouse Occitanie

 

Production Compagnie Lieux-Dits Coproduction Théâtre de Lorient - Centre dramatique national, Le Canal - Théâtre du Pays de Redon, Théâtre National de Bretagne (Rennes), ThéâtredelaCité - Centre dramatique national Toulouse Occitanie, Théâtre d’Arles - Scène conventionnée d’intérêt national art et création - nouvelles écritures, Théâtre de la Bastille, Espaces Pluriels - Scène conventionnée danse - Pau, L’empreinte - Scène nationale Brive et Tulle, Théâtre Le Rayon Vert - Scène conventionnée d’intérêt national art en territoire (Saint-Valéry-en-caux), Le Gallia Théâtre - Scène conventionnée d’intérêt national art et création (Saintes), La Comédie de Reims - Centre dramatique national, Théâtre des Quatre saisons - Gradignan, Théâtre de Choisy-le-Roi - Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique en coopération avec PANTHEA, La Rose des Vents - Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq, Centre dramatique national Besançon Franche-Comté, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale et Teatro Nacional Dona Maria II - Lisbonne Aide Ministère de la Culture, Région Île-de- France, Spedidam, Institut français dans le cadre de son programme Théâtre Export, FACE Contemporary Theater et Harlem Stage (New York) Soutien Théâtre Ouvert - Centre national des dramaturgies contemporaines, La Chartreuse Villeneuve-lez-Avignon - Centre national des écritures du spectacle et Théâtre de l’Aquarium Résidence Centre dramatique national de Normandie-Rouen La Compagnie Lieux-Dits est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île-de-France Direction de la production Noura Sairour Diffusion / relations presse AlterMachine | Carole Willemot Relations presse Irène Gordon-Brassart