théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

Les spectacles En construction

Nom du spectacle


 

28 SEPT > 14 OCT

 

Éprouvant les vers du poète allemand, chaque danseur en livre sa propre interprétation, une traduction intime dont il partage l’infinie beauté avec le public. Sur scène, les gestes se font amples et raffinés, mêlant romantisme savant et lyrisme pop. Ils racontent la quête d’un artiste pour qui la poésie et l’amour sont les seuls espoirs de réconcilier la conscience humaine avec le monde. C’est d’abord dans le silence que s’élaborent les mouvements. Puis surgissent les tubes de David Bowie, surtout issus de Hunky Dory, son album le plus sensible. Dans Evol, le poète invoque des anges qui portent dessiné sur le front l’éclair céleste de Ziggy Stardust. Avec sincérité et tendresse, Claire Croizé célèbre ainsi sa foi dans la beauté intuitive des corps, ravivant la grâce fébrile et mélancolique de l’adolescence.

 


Nom du spectacle


28 SEPT > 14 OCT

 

Ravn dirige une entreprise de nouvelles technologies. Trop lâche pour assumer ses décisions impopulaires, il se fait passer pour un simple salarié et invente de toutes pièces l’existence d’un « Directeur de tout » exerçant aux États-Unis. Lorsqu’il faut vendre l’entreprise, puis licencier ses salariés, il ne reste plus à Ravn qu’à engager un comédien qui incarnera ce directeur imaginaire. Prenant malheureusement son rôle trop au sérieux, le jeune comédien décide vite de s’affranchir, précipitant les employés dans une série de quiproquos improbables. Voilà pour l’intrigue, dont le jeu de masques et le goût pour la mise en abîme n’est pas sans rappeler le théâtre de Marivaux ou de Pirandello.

 


Nom du spectacle


28 SEPT > 14 OCT

 

Éprouvant les vers du poète allemand, chaque danseur en livre sa propre interprétation, une traduction intime dont il partage l’infinie beauté avec le public. Sur scène, les gestes se font amples et raffinés, mêlant romantisme savant et lyrisme pop. Ils racontent la quête d’un artiste pour qui la poésie et l’amour sont les seuls espoirs de réconcilier la conscience humaine avec le monde. C’est d’abord dans le silence que s’élaborent les mouvements. Puis surgissent les tubes de David Bowie, surtout issus de Hunky Dory, son album le plus sensible. Dans Evol, le poète invoque des anges qui portent dessiné sur le front l’éclair céleste de Ziggy Stardust. Avec sincérité et tendresse, Claire Croizé célèbre ainsi sa foi dans la beauté intuitive des corps, ravivant la grâce fébrile et mélancolique de l’adolescence.

 

Réalisation

 

Nom du spectacle

Production Action Scénique vzw Coproduction Kunstencentrum BUDA (Courtrai) Avec le soutien de wpZimmer (Anvers), du STUK (Louvain), du Kaaitheater (Bruxelles), de la Commission communautaire flamande et des Autorités flamandes Action Scénique vzw reçoit le soutien structurel de la Communauté flamande et du Kunstencentrum BUDA de 2013 à 2016 Depuis 2017, Claire Croizé et Étienne Guilloteau poursuivent leur collaboration étroite sous un nouveau nom, ECCE vzw Ils sont tous les deux artistes en résidence au Concertgebouw de Bruges pour la période 2017-2021

 

 


Nom du spectacle

Spectacle de Oscar Gómez Mata / Compagnie L'Alakran d'après Direktøren for det hele de Lars von Trier Mise en scène et adaptation Oscar Gómez Mata Assistant à la mise en scène Jean-Daniel Piguet Création lumières et direction technique Roberto Cafaggini Création et régie son Fernando de Miguel Scénographie Daniel Zamarbide – Bureau Assistante à la scénographie Vanessa Vicente Costumes Véronica Segovia Assistante costumes de Marie Diatchenko Traduction du danois Catherine Lise Dubost

 

 


Nom du spectacle

Spectacle de Oscar Gómez Mata / Compagnie L'Alakran d'après Direktøren for det hele de Lars von Trier Mise en scène et adaptation Oscar Gómez Mata Assistant à la mise en scène Jean-Daniel Piguet Création lumières et direction technique Roberto Cafaggini Création et régie son Fernando de Miguel Scénographie Daniel Zamarbide – Bureau Assistante à la scénographie Vanessa Vicente Costumes Véronica Segovia Assistante costumes de Marie Diatchenko Traduction du danois Catherine Lise Dubost

 

 

 

 

Aux éclats En construction
Histoires courtes En construction
Workshops et ateliers