théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

NEW SKIN


11 > 16 OCT

Avec Hannah De Meyer

théâtre

Depuis plus de trente ans, le Théâtre de la Bastille et ses spectateurs ont noué une conversation féconde avec la scène flamande. C'est dans cet esprit de découverte et d'attention à une scène dont la vitalité demeure remarquable que nous avons décidé de suivre et de partager avec vous l'expérience de P.U.L.S. (Project for Upcoming Artists for the Large Stage), un dispositif initié par Guy Cassiers et le Toneelhuis pour accompagner le travail de jeunes artistes.

À l’orée de la représentation, Hannah De Meyer entame une chanson pour faire sienne l’indignation d’auteurs et autrices féministes, écologistes et décolonialistes. Pour autant, New Skin procède moins par citations que par perturbations : Hannah De Meyer cherche à éprouver la manière dont les récits alternatifs de Judith Butler, Achille Mbembe et Donna Haraway peuvent habiter son corps. Sa présence est à la fois poreuse et insécable, comme un éclat de roche brillante et hypnotique. Les visions s'enchâssent, pleines de colère et de tendresse, cheminant jusqu’à la caverne d’une divinité féminine originelle. L’espace scénique se fait alors organique, telle une cellule qui se dilate et se rétracte, contenue dans le corps de l’artiste puis s’élargissant pour envelopper le public.

Victor Roussel


Une nouvelle génération d'artistes
Initié en 2017 par Guy Cassiers et le Toneelhuis — le Théâtre de la Ville d'Anvers — P.U.L.S. est d’abord un dispositif artistique qui favorise l’accompagnement et l'accès aux grands plateaux pour de très jeunes artistes.
Mais P.U.L.S. est surtout un projet pensé pour répondre à des enjeux artistiques et politiques majeurs : comment instaurer un dialogue artistique intergénérationnel en place de la concurrence ? comment des artistes partagent l'outil de travail qu'est un théâtre ? En d'autres termes, comment faire place à l'autre ?
Guy Cassiers parvient ainsi à faire se rencontrer et collaborer des artistes dont les pratiques et les esthétiques divergent. Hannah de Meyer, Timeau De Keyser, Bosse Provoost et Lisaboa Houbrechts vivent cette expérience depuis deux ans auprès de Guy Cassiers, Alain Platel, Jan Lauwers et Ivo van Hove.

Géraldine Chaillou

Réalisation +

Spectacle de Hannah De Meyer Texte et interprétation Hannah De Meyer Regard extérieur Jesse Vandamme Son Niels Van Heertum et Frederik Leroux Lumière Peter Missotten
 

Production Toneelhuis (Anvers) Coproduction Frascati Productions (Amsterdam)