Jeunesse sans dieu

Avec Brice Borg, Bert Haelvoet, Thomas Landbo, Estelle Meyer, Bernard Nissille, Florian Pautasso, Camille Rutherford, Jordan Tucker

théâtre

« Tous les nègres sont fourbes, lâches et fainéants » écrit un élève dans sa copie. Face à ce signal d’alarme d’une jeunesse fasciste montante, un professeur est divisé entre ses convictions humanistes et le danger de ne pas se conformer. Le Théâtre devient alors le champ de bataille de ses pensées ou s’affrontent culpabilité, foi et liberté. Que reste-t-il pour se sentir vivant ? La pulsion : un meurtre, un désir violent… Dans ce monde en perte d’illusions, un élève, une conscience, une génération entière seront jugés. Après JEAN LA CHANCE puis BAAL de Bertolt Brecht, François Orsoni revient au Théâtre de la Bastille avec une adaptation théâtrale aussi grinçante que réjouissante. Écrit en 1937, JEUNESSE SANS DIEU est le dernier roman d’Ödön von Horváth. Il est l’auteur de nombreuses pièces de théâtre à succès, dont CASIMIR ET CAROLINE, montées à Berlin dans les années 30. En 1933, tandis que les nazis brûlent les livres, Horváth est peu à peu qualifié « d’auteur dégénéré ».

E.K.

  • Vidéo » Jeunesse sans dieu +
  • Réalisation +


    Avec Brice Borg, Bert Haelvoet, Thomas Landbo, Estelle Meyer, Bernard Nissile, Florian Pautasso, Camille Rutherford, Jordan Tucker

    Spectacle de François Orsoni. Texte de Ödön von Horváth. Traduction Rémy Lambrechts
    Scénographie Michael Köpke Adaptation Marie Garel-Weiss et François Orsoni
    Régie générale et lumières Antoine Seigneur-Guerrini Vidéo Pierre Nouvel Son Rémi Berger Costumes Sara Kittelmann

    Coproduction Théâtre de NéNéKa, Théâtre de la Bastille, la Ville d’Ajaccio, la collectivité territoriale de Corse, Aria/Corse, Centre de formation et d’éducation par la création, le Centre dramatique national de Reims, la Ménagerie de Verre et le théâtre Paris Villette.
    Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
    La compagnie Nénéka est conventionnée par la Collectivité Territoriale de Corse et la Ville d’Ajaccio.
    Contact www.neneka.fr

    REVUE DE PRESSE