théâtre

de la bastille

Théâtre de la Bastille

opening.jpg

En ouverture, Parts@Paris propose trois soirées exceptionnelles qui reflètent, en quelques pièces courtes, les énergies, les saveurs et les émergences qui font de l'école dirigée à Bruxelles par Anne Teresa De Keersmaeker un foyer artistique éminemment vivant.

Ce "programme composé" réunit certains essais chorégraphiques de jeunes danseurs actuellement en formation à P.A.R.T.S, ainsi que trois pièces créées dans le cadre de P.A.R.T.S et un duo entre Anne Teresa De Keersmaeker et Elizabeth Corbett.
JOHAN THELANDER ET ELIZAVETA PENKOVA
AT THIS POINT
Comment le langage d'un corps particulier affecte-t-il un autre corps ? Deux « corps communicants » construisent ensemble un langage chorégraphique.
Chorégraphie et danse Johan Thelander et Elizaveta Penkova. Musique Nulla in mundo pax cincera d'Antonio Vivaldi.
Johan Thelander et Elizaveta Penkova sont actuellement élèves en 2ème année à PARTS.
Johan Thelander, de nationalité suédoise et Elizaveta Penkova, d'origine russe, sont nés en 1981. Ils se forment tous deux à la Swedish Ballet School de Stockholm avant d'entrer à PARTS où ils suivent actuellement les cours de deuxième année.
ULRIKE REINBOTT
SILENT DIALOGUE
Partant d'une structure dramaturgique, ce court solo est un montage serré de mouvements en contraste avec l'atmosphère douce que suggère la musique.
Chorégraphie et danse Ulrike Reinbott. Musique Bengaman Solo de Rebecca Pan.nUlrike Reinbott est actuellement élève en 4ème année à PARTS.
Ulrike Reinbott est née en Allemagne en 1979. Elle se forme à la Folkwang Hogeschule de Essen avant d'entrer à PARTS où elle suit actuellement les cours de quatrième année.
MAGDA REITER
ALL THESE APROPOS
Magda Reiter, polonaise, s'inspire d'une nouvelle de Samuel Beckett, Assez, pour mettre en corps un duo intime et harmonieux qui cherche la symbiose entre le texte et le mouvement, la musique et l'espace.
Concept et chorégraphie Magdalena Reiter. Création et Interprétation Katarzyna Chmielewska et Magdalena Reiter. Texte Samuel Beckett. Musique Mazzol, David Troop. Costumes Peau d'Ane.
CLAIRE CROIZE
DONNE MOI QUELQUE CHOSE QUI NE MEURE PAS
Claire Croizé, française, se refuse à dessiner un partage définitif entre le monde que nous vivons et celui que nous espérons. Et la danse est la ligne conductrice d'une telle dualité. Le fluide du mouvement est ici associé à l'eau, qui trempe les corps et transforme la scène en patinoire : entre la forme contenue et le laisser-aller du plaisir, un glissement progressif des sens.
Chorégraphie Claire Croizé, créée avec et dansé par Nicoletta Branchini, Andy Deneys, Claire croizé, Mariana Garzon Garcia, Céline Marié. Musique Yann Tiersen, Michel Portal. Lumière Hans Valcke.
TOM PLISCHKE
FLEUR
Le jeune chorégraphe allemand Tom Plischke explore dans ce solo le rapport ténu entre la volonté et le dérèglement du corps, en contraste avec la limpidité d'un mouvement harmonieux et recherché.
Chorégraphie, danse et musique Tom Plischke. Textes et Musiques Anne Clark, Ghérasim Luca, Dmitri Chostakovitch. Coproduction Tom Plischke,P.A.R.T.S. / Bruxelles.nANNE TERESA DE KEERSMAEKER & ELIZABETH CORBETT
FOR
Sur un canevas commun, le trajet de deux interprétations distinctes qui se retrouvent à l'unisson le temps d'éclatantes ponctuations. L'idée de ce duo a germé lors de la création par Anne Teresa De Keersmaeker de The Lisbon Piece pour la compagnie nationale de ballet portugaise en 1998, alors qu'Elizabeth Corbett (ex-interprète du Ballet de Francfort William Forsythe) transposait pour des danseurs Classiques le vocabulaire de la chorégraphe de Rosas. Le résultat est passionnant, à la fois savant et mutin.Chorégraphie Anne Teresa De Keersmaeker. Musique Blindman, interprétée par le saxophoniste Eric Sleichim. Avec Elizabeth Corbett et Anne Teresa De Keersmaeker. Scénographie Luc Galle. Lumière Frank Vandezande. Conseillère costumes Nathalie Douxfils. Production Springdance / Utrecht et Rosas / Bruxelles. Coproduction Kaaitheater / Bruxelles et Wiener Tanzwochen / Vienne.
Tarif unique : 19,06 € (125f)